Laurea in Lingue e letterature straniere 2005 - 2006 (attitudinale)

Test per Laurea in Lingue e letterature straniere 2005 - 2006 (attitudinale)

Domanda 14 di 15

Leggi questa notizia tratta dal quotidiano francese Le Monde e poi rispondi alle domande che seguono.

LEMONDE.FR | 23.06.05 (Avec Reuters)
Jacques Chirac s'oppose à la discrimination positive et promeut la diversité
Le président français, Jacques Chirac, a plaidé, jeudi 23 juin, pour la diversité sociale et culturelle dans les grandes écoles et l'entreprise, au nom de l'égalité des chances, tout en réaffirmant son opposition au concept de "discrimination positive" défendu notamment par Nicolas Sarkozy.
Le chef de l'Etat a fait cette intervention lors d'une réception à l'Elysée à l'occasion de l'installation officielle de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), qui aura pour mission de combattre toutes les formes de discrimination - racisme, sexisme, intolérance religieuse, homophobie. Toute personne qui s'estime victime de discrimination peut faire appel à la Halde.
"Les discriminations sont un poison pour notre démocratie et notre cohésion nationale", a souligné Jacques Chirac, en présence notamment du premier ministre, Dominique de Villepin, et du ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy. "La couleur de la peau, la consonance d'un nom ou d'un prénom, l'accent, voire une simple adresse, tous ces signes ne veulent rien dire en République", a poursuivi le chef de l'Etat.
Comme antidote au "poison", le chef de l'Etat a souhaité que tout soit mis en oeuvre "pour lever les obstacles qui empêchent tant de nos concitoyens de réussir par leur mérite et leur talent ou tout simplement d'avoir toute leur place dans notre société".
Il a suggéré des pistes à cet égard, "dans deux domaines où beaucoup reste à faire" : l'enseignement et l'entreprise. "La promotion sociale par l'éducation ne saurait s'arrêter aux portes de l'enseignement supérieur", a-t-il estimé. Dans ce sens, le président de la République a demandé au ministre de l'éducation, Gilles de Robien, de "faire rapidement des propositions" pour élargir l'accès aux études supérieures. Il a également invité grandes écoles et universités à passer "avant la rentrée 2006" des conventions de parrainage avec les lycées les plus défavorisés.
Jacques Chirac veut, par ailleurs, que "les entreprises prennent conscience des avantages de la diversité", pour que "chaque client ou usager puisse se reconnaître". Le chef de l'Etat a notamment cité le secteur de l'audiovisuel. "Il faut que nos écrans soient le reflet de la diversité nationale."

Quale di queste affermazioni NON è contenuta nel testo: